in

Top chef 2022 : le tournage de la finale a donné des sueurs froides à la production

Source image : telestar.fr

La crise sanitaire a décidément atteint tous les secteurs, même celui de la télévision. En effet, depuis le début de la pandémie, la production de Top Chef a connu de véritables montagnes russes. La production continue à avoir des sueurs froides. Prévu à être diffusé sur les petits écrans dans quelques semaines, le tournage de la grande finale s’est déroulé cette semaine, non sans inquiéter les producteurs et les participants.

Des petits soucis à chaque saison

Comptant déjà douze saisons à son tableau, cette année la treizième saison promet encore plus de surprises et d’émotions. 

Les tracas de cette saison

Au dernier moment, la production a eu chaud. Entre le tournage de la demie finale et la finale, les jurys et les producteurs ont voulu laisser du temps aux deux derniers finalistes pour bien se préparer. En effet, le tournage de la demie finale a été effectué en début décembre déjà. Un mois donc pour assurer et surprendre les jurés et les spectateurs pour les candidats. Cette décision a été prise de façon à éviter les imprévus. 

Fini les ennuis comme ceux des saisons passées

En 2020, la production a rencontré différentes difficultés. Entre le confinement qui a bloqué la prod, et le fait qu’ils ont dû reporter la mise en boîte pour cause de maladie d’un des candidats finalistes, la production a voulu éviter cette année ce genre de problème. Ils ont alors rapproché la date de la demie finale et la grande finale.

Des jurys de la croix rouge

jurys top chef 2022

Source image : telestar.fr

Comme les 2 dernières années, c’est dans les luxueuses cuisines du Four Seasons Hôtel George-V à Paris que les finalistes ont eu l’honneur de préparer leurs derniers plats. Et comme à l’accoutumée, leurs anciens camarades sont présents pour les épauler. Et comme chaque année, producteurs, animateurs et chefs, ont retenu leurs souffles jusqu’au bout. C’est alors ce lundi 10 janvier que les plats des finalistes ont été dégustés et jugés par des bénévoles de la croix rouge. 

Un invité d’honneur contraint d’annuler sa présence

Malgré toutes les précautions prises, les surprises ne manquent pas. L’invité d’honneur Marc Lévy, écrivain et parrain de la croix rouge a dû renoncer au dernier moment à juger les plats. Il a alors été remplacé au pied levé par la marraine de l’association Adriana Karembeu. Toujours à cause de la crise sanitaire, au lieu d’avoir une centaine de convives comme à l’habitué, 80 personnes seulement ont pu être présentes, avec une grande majorité de bénévoles.

Malgré les différents  soucis, le tournage a eu lieu à temps. La grande frayeur a été la suspicion que l’un des finalistes ait été soupçonné  porteur du Covid 19 peu de temps avant le tournage. Si entre la finale et la demie finale il n’y avait que 15 jours de différence, le fait d’avoir laissé 1 mois aux deux candidats n’était finalement pas une très bonne idée. Ils sont revenus à une vie normale, ce qui a éventuellement augmenté les chances de contracter le coronavirus.

Source image : www.telestar.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

❤️ Tu aimes cet article ?

Écrit par Jeanne

La recette de gâteau basque de Julie Andrieu révélée

bien-vieillir

Bougeons et mangeons sain et équilibré pour bien vieillir