in

Plateformes de streaming : Disney+ prévoit de dépenser 33 milliards de dollars

Source image : www.telerama.fr

La satisfaction de leurs abonnés est cruciale pour les plateformes de streaming. Pour cela, chacun d’entre eux, notamment Netflix, Disney+, Apple TV+, Apple Vidéo sont prêts à dépenser une grosse somme d’argent pour la réalisation de leurs programmes. De nouvelles saisons comme des créations originales, chaque plateforme fait la course aux milliards. Pour se rapprocher de Netflix, la plateforme Disney+ prévoit d’investir une somme de 33 milliards de dollars dans ses contenus pour cette année 2022. Ses 120 millions d’abonnés se demandent alors ce que concocte cette plateforme avec tout cet argent. Et pour ses concurrents, que préparent-ils pour leurs publics ? Il faut dire que comme Disney+, ces derniers doivent consacrer une grosse somme pour satisfaire leurs fans et surtout pour être la première plateforme la plus suivie.

La bataille entre les plateformes ne fait que commencer

Depuis son lancement en 2019, la plateforme Disney+ compte actuellement plus de 120 millions d’abonnés. Ce nombre annonce un succès et une victoire pour Disney+. La stratégie de cette plateforme est simple : produire peu de film mais tous très gros. Disney+ vise à miser sur une première internationale. Cette plateforme encaisse également les bénéfices de l’exploitation en salle et tous les produits dérivés, en y incluant ceux des parcs d’attractions. 

A savoir que l’abonnement dans Disney+ coûte environ 6 euros, ce qui est à la moitié de celui de Netflix. Disney+ est donc dans l’obligation de tout faire pour garder ses abonnés si elle souhaite toujours faire partie des plateformes de streaming incontournables. L’idée d’investir la somme de 33 milliards de dollars pourrait-il aider Disney+ à y parvenir ? Seul le résultat de leur travail le dira !

Trouver l’équilibre

Pour rappel, en 2019 le budget moyen qu’un producteur est autorisé à dépenser dans un film français était de 3, 76 millions d’euros. Avec ses 33 milliards de dollars, Disney+ est capable de réaliser plusieurs films français. Il est donc possible que Disney+ puisse occuper une grande place dans ces plateformes parmi ses concurrents, surtout parmi ceux qui ne consacrent que peu de budget pour cette année. Mais cette stratégie pourrait-elle aider Disney+ de multiplier ses abonnés ou au moins les garder ? 

A savoir que certes il existe une grosse somme d’argent en jeu dans cette bataille, il n’y a aucune raison pour que les petites plateformes perdent leurs abonnés. Comme Tënk qui se spécialise dans les documentaires, cette plateforme peut toujours trouver son équilibre avec ses quelques millions d’abonnés. D’ailleurs, de plus en plus de téléspectateurs s’intéressent à ces genres de programmes plutôt qu’à des films ou des simples séries télévisées.

Le décret relatif au service de médias audiovisuels à la demande ou SMAD exigent aux plateformes de réinvestir 20% de leur chiffre d’affaires réalisé en France dans la production d’œuvres françaises. Ce décret a été mis en vigueur le 23 juin 2021. Ce chiffre représente plusieurs millions pour les grandes plateformes telles que Netflix et Disney+.

Source image : www.telerama.fr

Source twitter : Dineyphile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

❤️ Tu aimes cet article ?

Écrit par Jeanne

la-meilleure-boulangerie-de-france

La meilleure boulangerie de France : cette semaine vers le Grand Est pour une compétition entre un père et son fils

Pâtes au chorizo et haricots rouges

Pâte au chorizo et haricots rouges : un déjeuner spécial télétravail de Julie Andrieu