in

Un métier d’avenir : pâtissier

La pâtisserie, telle que nous la connaissons aujourd’hui, a vu le jour assez tardivement au cours de notre évolution. En effet, c’est seulement au XXe siècle qu’il y a eu une véritable maîtrise de la chaîne du froid. Or, c’est cette technique qui a permis de développer le monde des gourmandises sucrées. Depuis, le travail de pâtissier ne cesse de créer des vocations parmi les jeunes, mais aussi les moins jeunes. Le secteur recrute énormément et il est actuellement considéré comme un métier d’avenir dans le domaine de l’artisanat. Cette recherche de pâtissiers compétents se fait non seulement en local, mais également à l’international. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur cette passionnante profession.

Que fait un pâtissier au quotidien ?

Le travail quotidien du pâtissier consiste en premier lieu à préparer les recettes de base. Il faut savoir que les matières premières les plus utilisées dans la pâtisserie sont les œufs, la farine, le sucre et le beurre. Avec ces ingrédients, le pâtissier crée des pâtes pour faire des biscuits, des tartes et d’autres gâteaux. Ensuite, il les garnit avec différentes crèmes agrémentées d’autres matières comme le chocolat ou les fruits. La plupart du temps, ces préparations doivent être réalisées au jour le jour.

C’est pourquoi le pâtissier commence toujours son travail aux aurores. Il doit enchaîner pendant plusieurs heures les techniques de montage et de cuisson. Il va ensuite les décorer pour donner à la pâtisserie son goût et sa forme définitive.

L’autre tâche qui peut également être confiée à un pâtissier est la gestion administrative et commerciale d’un lieu de vente. C’est notamment le cas s’il est chef pâtissier, s’il travaille à son propre compte ou s’il est propriétaire de son établissement. Cette fonction se traduit généralement par la gestion du stock des ingrédients et des relations avec la clientèle. D’une manière générale, le chef pâtissier occupe toute la fonction managériale et financière de son entreprise.

passer un cap pâtissier

Comment devenir chef pâtissier ?

Le salaire d’un pâtissier tourne autour de 1 600 euros à 2 500 euros par mois. Par contre, un chef pâtissier peut gagner largement plus. En effet, il peut toucher en moyenne 3 500 euros par mois. Les plus renommés sont même rémunérés jusqu’à plus de 10 000 euros mensuels. Pour évoluer dans la pâtisserie et devenir chef, il n’existe pas de formation spécifique. Il s’agit plutôt d’obtenir les diplômes de pâtissier de base, puis de travailler dans le secteur. Au fil des années, votre expérience et vos compétences vous permettront de gravir les échelons jusqu’à devenir chef d’une brigade de cuisine par exemple.

Le premier échelon dans les formations en pâtisserie est le CAP pâtissier. Comme l’indique YouSchool, il est de nos jours possible de suivre un CAP pâtissier à distance. Ce type de formation se déroule généralement sur 1 an. Après avoir obtenu ce diplôme, vous pouvez décider de continuer votre formation. En un an par exemple, vous avez accès à une mention complémentaire (ou MC). Après une année supplémentaire et suite à la réussite des examens, vous avez le bac pro ou un brevet technique des métiers.

Le dernier échelon à gravir est le brevet de maîtrise (BM). L’autre option serait de suivre directement une formation de Bachelor en pâtisserie. Ce diplôme s’obtient en 3 ans. Un stage chez un bon maître d’apprentissage est un véritable atout si vous souhaitez devenir chef pâtissier.

Les spécialisations possibles d’un pâtissier

Travailler dans la pâtisserie requiert la maîtrise d’une grande variété de techniques. Les réalisations vont également se décliner sous une multitude de formes et de saveurs. Préparer une glace ou réaliser une forêt noire demande un savoir-faire très différent. Ainsi, vous êtes obligé d’apprendre la totalité des recettes de base utilisées en pâtisserie. Pour exceller dans une catégorie particulière, des cours de spécialisation sont accessibles à ceux qui sont titulaires d’un brevet de maîtrise ou d’un BTS Hôtellerie-Restauration.

En effet, le pâtissier peut, par exemple, choisir de continuer sa formation en se focalisant sur la chocolaterie-confiserie. D’ailleurs, il s’agit de l’une des spécialisations les plus recherchées aujourd’hui dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. Il est également possible de devenir un glacier ou un biscuitier. Il est courant de faire valoir une polyvalence avec la boulangerie en devenant boulanger-pâtissier.

Quelles sont les qualités requises chez un pâtissier ?

Plusieurs qualités sont attendues d’un pâtissier pour qu’il réussisse dans son métier. Pour commencer, il doit être quelqu’un de précis et de rigoureux. La raison est simple : chaque ingrédient est dosé au gramme près et cuit dans un délai bien défini. Les « à peu près » fonctionnent rarement en pâtisserie. Cinquante grammes de sucre en trop ou dix minutes de plus dans le four peuvent rendre un gâteau immangeable. D’ailleurs, la maîtrise de ces techniques requiert une grande habileté.

Un pâtissier est un véritable artiste. Il doit savoir jouer avec les couleurs et les textures pour présenter des desserts appétissants, tant pour les yeux que pour les papilles. Avoir de la créativité représente un véritable atout dans ce métier. L’esthétique de vos réalisations est un élément crucial pour attirer un grand nombre de clients. Au-delà de ces qualités, l’essentiel reste votre passion pour la pâtisserie si vous souhaitez exercer ce métier. D’ailleurs, passer beaucoup de temps debout derrière les fourneaux n’est pas de tout repos et nécessite une grande motivation. Quand une personne aime ce qu’elle fait, elle ressentira moins de frustrations face aux contraintes de son métier.

qualités pour devenir un bon pâtissier

Quelques pâtisseries populaires dans le monde entier

En dehors des sites touristiques, la découverte d’un endroit passe également par les expériences culinaires. Chaque pays possède sa propre culture, notamment ses recettes populaires qui se transmettent de génération en génération. Certaines pâtisseries sont même tellement délicieuses que leur renommée dépasse largement les frontières. Dans cette catégorie se trouve, par exemple, le tiramisu italien. Il est composé de biscuits boudoirs trempés dans du café, garnis avec de la crème mascarpone et saupoudrés de cacao.

Il y a également le pudding du fameux « tea time » anglais ou l’incontournable recette française de la crêpe Suzette. Dans la catégorie des plats exotiques, il y a le riz à la mangue et au lait de coco de Thaïlande. Il existe encore d’autres spécialités populaires qui sont intéressantes à découvrir. Si vous avez envie de devenir pâtissier, nous vous conseillons d’apprendre dès maintenant les recettes de base incontournables de ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

❤️ Tu aimes cet article ?

Écrit par Marie

accompagnement-magret-canard

Quel accompagnement pour sublimer son magret de canard ?

bière

Quelle bière pour faire un Picon-bière ?