Déshydrateur de fruits : comment faire sécher des fruits ?

deshydrater-fruits

Sécher ses fruits, c’est un moyen sain et économe de les consommer sans les gaspiller. En effet, l’évaporation de l’eau permet leur longue conservation : ce phénomène empêche les micro-organismes pathogènes de se développer. Attention cependant : mieux vaut mélanger les fruits secs et les fruits frais, et ne pas remplacer complètement les fruits frais par les fruits secs. En effet, ceux-ci sont riches en glucides. En revanche, les faire sécher vous-même vous permet de réaliser des économies : en général, le prix de fruits secs au kilo est relativement élevé.

Le soleil et votre four sont des alliés de taille pour vous aider à produire des fruits déshydratés. Vous pouvez aussi avoir recours à des déshydrateurs : il suffit de déposer les tranches de fruits sur les plateaux chauffés. Qui plus est, sécher ses fruits à la maison vous permet d’éviter les ajouts de sucres et autres additifs, présents dans les fruits secs vendus par les hypermarchés. En lisant cet article, vous saurez comment sécher différents aliments : des produits à utiliser ensuite dans de délicieuses recettes.

Comment déshydrater des fruits ?

Pour savoir comment sécher ses fruits, mieux vaut d’abord sélectionner rigoureusement les variétés. Privilégiez des fruits bio et qui ne soient pas trop aqueux (sinon, le processus de déshydratation sera bien trop long) : abricots, prunes, figues, bananes, pommes, mangues, ou encore ananas. Ces fruits doivent aussi être de saison, mûrs, et non abîmés.

À titre informatif : les légumes sont aussi des aliments propices à ce processus de déshydratation : champignons, tomates et herbes séchés sont délicieux pour accompagner vos plats maison et ajouter une touche d’originalité dans vos aromatiques.

La préparation de la déshydratation de vos fruits est un processus simple. Lavez-les à l’eau claire, égouttez-les, et absorbez l’excédent d’eau avec de l’essuie-tout. Tranchez les fruits en fins quartiers, ou gardez les petits fruits entiers. Dénoyautez ceux qui doivent l’être (abricots, prunes), piquez-les avec un cure-dent et absorbez encore l’excédent d’eau avec un essuie-tout. Mettez quelques gouttes de jus de citron sur ceux qui ont tendance à noircir, comme la pomme. Une fois séchées, les tranches de ce fruit vous donneront d’ailleurs de délicieuses chips.

fruits-seches

Temps de déshydratation des fruits

La durée de séchage des fruits dépend de plusieurs facteurs : le taux d’humidité dans l’air, le taux d’humidité dans l’aliment, mais aussi les méthodes de préparation alimentaire. Avec une température idéale de 57°C, voilà le temps de déshydratation des aliments :

  • Banane et rhubarbe : entre 6 à 10 heures ;
  • Fraise, kiwi et pomme : entre 7 à 15 heures ;
  • Melon d’eau : entre 8 à 10 heures ;
  • Nectarine, pêche, poire : entre 8 à 16 heures ;
  • Canneberge : entre 10 à 12 heures ;
  • Baies : entre 10 à 15 heures ;
  • Ananas : entre 10 à 18 heures ;
  • Kaki : entre 11 à 19 heures ;
  • Cerise : entre 13 à 21 heures ;
  • Abricot : entre 20 à 28 heures ;
  • Figue, prune à pruneau, raisin : entre 22 à 30 heures.

Nous vous proposons maintenant de découvrir comment fonctionne un appareil à déshydrater les fruits.

Appareil à déshydrater les fruits

On appelle déshydrateur l’appareil permettant de sécher les fruits. Il facilite ce processus et vous permet ainsi de conserver vos produits plusieurs mois, voire plusieurs années, pour certains d’entre eux. Ce séchoir moderne et doté d’une grande puissance vous permet de gagner du temps de séchage grâce à son système de plateaux chauffés. La qualité des fruits n’en est pas détériorée.

Comment fonctionne un déshydrateur de fruits ?

Utile pour déshydrater les fruits et les légumes, le déshydrateur est aussi l’ustensile idéal pour réaliser d’autres préparations, comme les galettes, du yaourt, de la viande, des graines, des racines ou encore du poisson. Tous les aliments contenant de l’eau peuvent être passés au déshydrateur.

Cet appareil fonctionne avec un chauffage modéré, grâce à des plaques chauffantes. Il est conçu pour chauffer des aliments pendant plusieurs heures, à une température moyenne de 57°C. Les déshydrateurs verticaux sont constitués de plusieurs plateaux, superposés, où les aliments à sécher sont à poser. Le moteur se charge ensuite de chauffer les plateaux. Mieux vaut éviter de mettre de trop gros morceaux, pour gagner en efficacité.

Les déshydrateurs horizontaux reposent sur le même principe, sauf que les plateaux sont ici plus larges, et de forme rectangulaire. L’appareil prend plus de plus, mais vous permet de sécher davantage d’aliments. Enfin, les déshydrateurs spécifiques sont conçus pour sécher une certaine catégorie d’aliment : on en trouve pour les fruits, le poisson ou la viande.

deshydrateur-de-fruits

Comment faire des fruits secs avec un déshydrateur de fruits ?

Pour sécher ses fruits avec un déshydrateur, placez-les sur les différents plateaux, sans les faire se toucher : l’air doit circuler entre eux. La température de séchage doit être basse : suivez les instructions de votre notice d’utilisation. Retournez de temps en temps les morceaux de fruits, ou les fruits, et intervertissez les plateaux durant le temps de séchage. Comment savoir lorsqu’il est terminé ? Prenez un morceau de fruit et coupez-le en deux : sa chair est sèche lorsqu’elle ne présente plus de traces d’humidité.

La puissance d’un tel appareil est d’une moyenne de 400 à 500 watts, mais il existe des modèles de 200 ou 1 000 watts. Si vous êtes à la recherche de modèles de déshydrateurs, vous pouvez vous laisser tenter par le déshydrateur Excalibur : d’un prix raisonnable et rentable pour une utilisation fréquente, ce nouvel accessoire de cuisine vous permettra de sécher les aliments que vous souhaitez. Il bénéficie d’ailleurs de très bons avis sur Internet. Son minuteur inox vous permettra de suivre le séchage des fruits en temps réel.

Déshydrater ses aliments avec un tel appareil vous permettra entre autres de réaliser une recette de cuisine originale et appréciée : le cuir de fruits, une préparation d’un ou de plusieurs fruits écrasés comme de la compote, puis séchés avec le déshydrateur, afin de durcir. La consistance est alors identique au cuir : souple, agréable et malléable en bouche, le fruit se déguste alors d’une manière inattendue.

Comment déshydrater des fruits sans déshydrateur ?

Les fruits déshydratés s’obtiennent aussi à l’air libre : grâce au soleil, avec une température avoisinant les 35°C. Disposez vos fruits entre les grilles d’une grille double à barbecue, ou enfilez-les sur un fil, avec une aiguille, et formez un collier. Quelle que soit la solution choisie, recouvrez les fruits d’une gaze alimentaire pour les protéger. Pendez ensuite la gaze ou le collier à fruits au fil à linge ; le séchage prendra plusieurs jours. Le soleil est la méthode de séchage la plus naturelle. La déshydrations peut aussi se faire grâce à un four.

Comment faire sécher des fruits au four ?

Il s’agit d’une alternative au déshydrateur de fruits. Dans l’idéal, placez le thermostat du four à 40-50°C, afin d’éviter de sécher les fruits trop vite. Placez les fruits sur une grille convenant au séchage des aliments: le temps de séchage est supérieur à celui du déshydrateur. Un four à chaleur tournante ou ventilé est parfait pour déshydrater vos fruits. Le minuteur est aussi une bonne option pour surveiller vos fruits séchés et les récupérer au bon moment.

Une fois vos agrumes séchées, vous devez rester vigilant concernant leur conservation. Mieux vaut les placer dans des pots en verre, teinté ou opaque, et pouvant se fermer avec un couvercle hermétique. Tassez bien les fruits à l’intérieur, afin que l’air ne passe pas, et n’oubliez pas de fermer le couvercle. Le bocal doit ensuite être rangé dans un endroit sec, à l’abri de la lumière.

Laisser un commentaire