Chipolata et saucisse : quelle différence ?

En France, il existe différentes façons de manger des saucisses. En fait, ce sont les recettes et les ingrédients qui entrent dans la préparation de l’aliment qui permettent de varier son goût. La plupart des gens confondent très souvent, saucisse et chipolata. Bien que semblables, ces produits de charcuterie possèdent aussi des différences. Pour savoir faire la différence et mieux comprendre le sujet, voici ce que vous devez savoir.

Quelles sont les différences entre la saucisse et la chipolata ?

La différence principale qu’il y a entre la saucisse et la chipolata se situe dans la composition. En effet, la chipolata est une forme de saucisse fabriquée en France. Les éléments qui entrent généralement dans sa composition sont entre autres le sel, le porc cru, le poivre et les épices. Pour préparer la saucisse, les cuisiniers utilisent des epices, différentes sortes de viandes et divers additifs.

Les deux aliments se différencient aussi par leur taille. Quand la saucisse mesure 22 à 24 cm avec une grande circonférence, la chipolata mesure 20 à 22 cm et possède un petit diametre. De plus, la couleur de ces deux produits d’origine animale n’est pas la même. La saucisse prend une teinte relativement dorée tandis que, celle de la chipolata est plus foncée et presque rouge.

Les saucisses sont vendues dans des emballages cylindrés et composés essentiellement de peaux d’animaux. Les chipolatas, contrairement à elles, sont commercialisées dans des boîtes toutes simples, parfois assaisonnées d’oignons.

D’où vient la chipolata ?

D’un point de vue étymologique, le mot chipolata vient de l’Italien «cipolla» qui traduit, signifie oignon. Parfois, cuisiné lors d’une soirée barbecue avec des merguez, la chipolata fait penser à un plat de la Toscane appelé confit oignons.

Origine de l’aliment

Saucisse relativement courte et fine, la chipolata a été créée en Europe et plus précisément en France. Apparu, pour la première fois dans l’édition de 1903 du guide culinaire, du célèbre chef Français Georges Escoffier, cet aliment est rapidement devenu populaire. Au Royaume-Uni par exemple, il trouve une place de choix dans les dîners de Noël et rassemblements familiaux.

Composition et valeurs nutritives

Produit à partir de porc, l’aliment est cuit avec une sauce mexicaine, simple et légère. Pour l’assaisonnement du mets, les cuisiniers utilisent des épices comme de :

  • la ciboulette,
  • des clous de girofle,
  • des oignons,
  • des poivrons,
  • des feuilles de thym et de la coriandre.

Une portion de 100 g de cet aliment contient environ 60 % de lipides et près de 40 % de protéines. Une fois cuite, cette saucisse française est faible en glucides. Les nutriments présents dans la chipolata permettent de renforcer le tissu musculaire et entretiennent la masse corporelle. Manger 100 g de chipolata équivaut à consommer 280 Kilos-Calories.

En matière de minéraux, cette nourriture contient une haute teneur en zinc, potassium et phosphore. Ces nutriments permettent à l’organisme de puiser l’énergie dont il a besoin pour assurer le bon fonctionnement du système nerveux. Chez les enfants, ces minéraux favorisent la croissance. Ils garantissent aux plus jeunes, une meilleure vision et confèrent des vertus antioxydantes.

D’où vient la saucisse ?

Dérivée du mot latin «salsus» qui signifie salé, la saucisse est connue depuis plus de 4000 ans. C’est un ensemble de différentes viandes, de restes, d’abats et de gras contenus dans un amas de chair animale ou synthétique. Dans l’antiquité, les bouchers utilisaient la saucisse pour transporter et conserver la viande.

Origine de l’aliment

Originaire du Royaume-Uni, l’aliment a été mentionné pour la première fois par Homère dans l’Odyssée. Habituellement, les saucisses sont vendues dans des emballages cylindriques. D’ailleurs, ce sont les entrailles de chien qui donnent aux saucisses cette forme cylindrée particulière.

Substitut de viande, la saucisse peut être cuisinée de plusieurs manières. Cuite, bouillie ou encore grillée, elle est appréciée pour son goût salé. Les recettes les plus connues sont celles de Strasbourg, de Morteau et de Toulouse.

Composition et valeurs nutritives

Pilier d’une charcuterie reconnue, la saucisse se retrouve dans plusieurs pays. Pour la fabrication de l’aliment, les charcutiers peuvent utiliser de la viande de bœuf, de mouton, de porc ou de veau. Les éléments utilisés peuvent varier en fonction du processus, du mode de cuisson ou du type de saucisse. En Europe par exemple, on retrouve dans la composition de l’aliment, des ingrédients comme :

  • le boudin noir,
  • la viande de porc,
  • le poivre,
  • le cumin ainsi que des colorants naturels.

Pour produire des saucisses classiques, les bouchers font habituellement usage de chaudin. Partie de l’intestin du porc, il s’agit d’un boyau naturel, de bonne qualite qui peut peser jusqu’à 400 g. La réalisation de saucisses sèches demande quant à elles l’utilisation d’autres types de boyaux spécifiques.

Une personne qui consomme 100 g de l’aliment gagne environ 288 Kilos Calories. Tout comme la chipolata, la saucisse est composée majoritairement de protéines et de lipides. Les acides gras contenus dans le mets permettent de renforcer la structure des membranes cellulaires. L’aliment contient aussi du magnésium, du fer, du calcium et du manganèse. Ces minéraux favorisent la fabrication de l’oxygène moléculaire et garantissent une meilleure défense de l’organisme contre les microbes.

Laisser un commentaire