in

Big Mama restaurant : le groupe qui fait fureur depuis 7 ans

Source image : www.lemonde.fr

Restaurant italien, simple mais très populaire, le groupe Big Mama a vite conquis le cœur des français mais également des visiteurs. Actuellement présent dans quatre pays, le groupe compte dix-sept restaurants avec mille cinq cent collaborateurs. Visiblement, Big Mama fait un chiffre d’affaires à faire tourner la tête, bien que le concept de départ ait été simple : ouvrir un restaurant accessible à tout le monde avec un bon rapport qualité- prix. Pour partager cette expérience exceptionnelle qui fait envier plus d’un, Tigrane Seydoux, cofondateur du groupe, se livre en quelques lignes. 

Une passion sans chichis

Cuisine Big-mama-restaurant

Source image : www.atabula.com

Avec son associé Victor Lugger, Tigrane Seydoux a consacré les sept dernières années de sa vie dans le projet de créer un restaurant Italien abordable avec une cuisine de bonne qualité. Tous deux ont été réunis par leur passion pour l’Italie. L’un, Italien de naissance, Tigrane Seydoux, et l’autre, Victor Lugger, est devenu un amoureux de la nourriture italienne de par ces voyages. Loin d’avoir rêvé de devenir restaurateur, les deux compères sont sortants d’une école de commerce. Toutefois, Tigrane, aimant créer des lieux de vie, a souhaité travailler dans l’hôtellerie.

L’humain à l’honneur

Souhaitant proposer des plats bon, pas cher et servi avec le sourire, les deux amis ont dépassé les circuits habituels des restaurateurs et sont directement allés à la source pour former un écosystème de deux cents petits producteurs. Le but était alors de combiner le bon sourcing pour un prix abordable avec une ambiance chaleureuse. Durant un an et demi, il a été nécessaire de voyager en Italie pour visiter toutes les régions de l’Italie. Projet bâti sur deux socles : les produits et les hommes, quatre valeurs ont guidé le duo : l’excellence, la méritocratie, l’authenticité et l’entreprenariat.

Les produits de base recherchée à la base

Le socle produit est basé sur le fait de trouver la bonne source pour le bon produit avec un système de logistique personnalisé à Milan pour le nord, et à Naples pour le sud pour ensuite être dirigé vers nos restaurants et minimiser le transport. Le deuxième socle s’appuie sur l’équipe, l’être humain. Sur les 1500 employés, 80% sont italiens. La cohésion d’une équipe crée de la magie et émane de l’énergie. La culture de l’entreprise est également importante comme la solidarité de l’équipe, sur laquelle la performance de l’entreprise s‘appuie.

Un restaurant ambitieux

Avec l’ouverture récente d’un restaurant à Monaco, les deux amis souhaitent encore emmener ce projet à grande échelle tout en gardant la philosophie de base et les principes intacts. Aussi, ils souhaitent exploiter le côté livraison traiteur mais dans un avenir lointain.

Le restaurant à Monaco est principalement pour les Monégasques et non pour les touristes. « A Monaco, nous voulons avant tout faire un restaurant pour les Monégasques, pas pour les touristes de passage qui ont de l’argent. On veut en faire un restaurant local du quotidien. Une institution et pas un truc bling bling. »

Source image : www.atabula.com et www.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

❤️ Tu aimes cet article ?

Écrit par Jeanne

Top chef 2022

Top chef 2022 : la saison 13 bientôt sur M6

Jean-Imbert-fait-son-retour-dans-Top-Chef

Top chef : le retour de Jean Imbert sur le plateau