in

Orgeval : Une nouvelle bonne adresse, la brasserie « La cocotte qui chante »

Source : actu.fr

Pour passer des moments conviviaux en famille, n’hésitez pas à découvrir la coquette brasserie qui vient d’ouvrir sur la place du Colombet à Orgeval, dans les Yvelines. Les propriétaires et gérants de ce tout nouveau restaurant sont un couple de jeunes mariés qui présentent fièrement l’aboutissement de 5 années de préparation. Tous 2 Orgevalais, mariés, amoureux, associés, … se sont embarqués dans ce projet qui a l’air de bien se porter jusque là.

La cocotte qui chante : un nom à retenir pour vos prochaines tournées

Le restaurant ouvre enfin ses portes au public en décembre dernier même si les propriétaires auraient souhaité le faire plus tôt. Les travaux ont un peu pris du retard et ils ont également tenu à réaliser en entier l’aménagement et la décoration de l’endroit. Et il faut dire qu’ils ont réussi car c’est un endroit convivial et propice à des instants de détente et de fêtes, en famille ou entre amis. Eh oui, vous pouvez venir y fêter vos événements puisque le restaurant compte une cinquantaine de couverts avec une terrasse de 40 places, ouverte et exposée plein sud s’il vous plaît !

A La cocotte qui chante, dès votre arrivée, vous serez accueilli dans une ambiance café/bistrot moderne avec au menu des plats et différentes recettes de boissons faits avec des produits locaux et concoctés par les soins de la maison. Ils utilisent des produits frais et de saison, ce qui va rendre chacune de vos visites unique et enchantée.

Camille et Louis Defressigne : un duo de choc

C’est la charmante Camille qui va vous accueillir et vous servir en salle, pendant que Louis préparera minutieusement vos plats en cuisine. Le couple fraîchement marié tient son affaire d’une poignée de fer. Ils forment un binôme très efficace et complémentaire. Le monde de la restauration n’étant pas quelque chose de nouveau pour Camille, avoir son propre restaurant semble être une évidence dans son parcours. Une suite logique renforcée par la passion de la cuisine qui la suit depuis son tendre enfance avec les lectures répétées du livre Tom-Tom  et Nana. On peut de ce fait comprendre sa joie et sa nostalgie quand elle a dit : « Je voulais avoir mon restaurant comme les parents de Tom-Tom et Nana ».

Si Louis s’attèle en cuisine, c’est parce que c’est aussi un amoureux de la cuisine, malgré qu’il ait longtemps œuvré dans l’événementiel. Il a d’ailleurs déclaré : « J’ai deux passions, la cuisine et la musique, en tant que DJ. Selon moi, mélanger des disques et des ingrédients, grâce à des bonnes matières premières, c’est un peu la même chose. »

La cocotte qui chante commence à bien se faire connaître


La brasserie commence à avoir ses habitués malgré sa récente ouverture. Le couple d’associés compte déjà 40 couverts par jour en moyenne. « On ne pouvait pas espérer mieux. On a déjà eu des clients qui sont revenus deux voire trois fois. On est très heureux ». Pour le moment, avec les quatre collaborateurs qui les aident, ils arrivent à suivre la cadence. Une de ces personnes aide Camille en salle et les trois autres épaulent Louis en cuisine dont un est commis de cuisine, un autre lui sert de second et le dernier vient les week-ends en qualité d’extra. 

Source image : actu.fr

Source twitter : Hoecli Info

Source Facebook : La Cocotte qui Chante

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

❤️ Tu aimes cet article ?

Écrit par Jeanne

recette-de-quatre-quarts-avec-de-la-peau-de-lait

Les astuces de Cyril Lignac pour réussir la recette de quatre-quarts avec de la peau de lait

Lidle

Lidl pourra de nouveau commercialiser le robot « Monsieur Cuisine Connect »