Comment cuire à basse température ?

La cuisson de certains aliments nécessite la préservation de leurs attributs nutritifs. Pour parvenir à cette fin, de nombreux maîtres cuisiniers font la préparation de ceux-ci à basse température. Il s’agit de faire la cuisson des aliments en dessous de 100 ° C. La réussite de cette technique culinaire nécessite des prérequis et l’utilisation de méthodes précises. À cet effet, la connaissance des différentes façons de faire cuire à basse température devient une nécessité. Zoom sur les astuces incontournables !

Faire la cuisson à basse température sous vide

La cuisson sous vide est l’une des plus anciennes techniques de préparation à basse température. Elle est devenue inéluctable dans les cuisines modernes après avoir été longtemps limitée au milieu de la restauration. Pour faire ce type de cuisson, l’aliment doit être mis dans un sachet sous vide. La machine à emballer est un accessoire efficace pour bien réussir cet ensachage. Ensuite, l’aliment est cuit au bain marin réglable sous température juste ou approximative.

La température de la cuisson sous vide varie selon le type d’aliments en préparation. Ainsi, s’il s’agit des viandes ou du poisson, le degré oscille entre 55 et 65 °C. Par contre, si vous allez cuisiner des pommes ou des carottes, la température recommandée est tout autre. En effet, ces aliments sont des légumes tenaces. Il leur faut donc un temps de préparation plus long et une grande vigilance. Bien réalisée, une cuisson sous vide à basse température est parfaite de l’extérieur au cœur de l’aliment. Il existe par ailleurs des recettes de cuisine qui sont spécifiquement affectées à ce type de préparation.

Faire cuire à la basse température au four

La cuisson à basse température au four est la plus répandue et la plus connue. Elle est l’apanage aussi bien des professionnels de la cuisine que des particuliers. Pour réussir à la perfection cette cuisson, vous devez disposer du matériel adéquat. Il s’agit notamment d’un four à basse température ou four lent. Grâce au système de thermomètre à sonde qui lui est incorporé, cet équipement permet de rendre votre cuisine meilleure. Il est utile pour mijoter différents aliments à faible température tout en garantissant leur qualité nutritionnelle. Il s’agit par exemple :

  • du filet de viande,
  • de la viande de poulet,
  • de la viande d’agneau,
  • de la viande de bœuf,
  • de la viande de veau,
  • des poissons,
  • des légumes,
  • et des desserts.

L’opération de cuisson à basse température au four s’effectue en plusieurs étapes. Tout d’abord, la machine doit être démarrée et sa température doit être bien réglée à l’avance. Pour la cuisson d’une recette à base de viande par exemple, la température doit être située entre 50 ° et 74 °C. Vous devez cependant faire attention à ne jamais régler votre four lent en mode chaleur tournante pour cuire à basse température. Choisissez plutôt un réglage à chaleur voûte et sole.

Pour le reste, servez-vous du thermomètre à sonde pour vérifier constamment la température. La viande doit être retirée immédiatement du four dès qu’elle est cuite à point. Par ailleurs, il existe une autre astuce de préparation au four à basse température. Elle consiste à imbiber préalablement l’aliment de matières grasses avant le passage au four. Cette méthode permet d’obtenir un rôti tendre cuit à bonne température.

Réaliser une cuisine à basse température avec un autocuiseur

En absence de four lent, une cuisson à basse température peut se faire à l’autocuiseur. Ici, c’est la vapeur de l’eau qui se charge de répandre la chaleur requise pour la cuisson de votre plat. Pour le faire, vous aurez besoin d’un appareil de cuisson à vapeur. Vous avez le choix entre un cuit – vapeur classique et un vitaliseur de fabrication industrielle. Ces types d’appareils produisent des vapeurs qui n’excèdent pas 100 ° C.

Si vous faites usage d’un autocuiseur classique, la démarche de cuisson à basse température suit plusieurs phases. Disposez d’abord les aliments à cuire dans un panier réservé en haut du dispositif. Ensuite, démarrez le mécanisme de chauffage de l’eau pendant 20 minutes environ. En bouillant, celle-ci produit de la vapeur. C’est cette chaleur qui prépare les aliments jusqu’à terme.

La cuisson à basse température à vapeur d’eau à l’auto-cuiseur se fait avec prudence. Vous devez pour cela vérifier constamment la température et la régler au besoin. Pour vous faciliter la tâche, choisissez un appareil auto-cuiseur performant et doté de la fonctionnalité « alerte ». Grâce à ce paramétrage, vous êtes averti quand le dispositif tourne à 95 °C.

Préparer les aliments à basse température à l’étouffée

Cette méthode de préparation des aliments à basse température est uniquement utilisée pour la cuisson de certains aliments. Elle est cependant facile à mettre en pratique. Pour commencer, les ingrédients nécessaires sont coupés méticuleusement. Ensuite, ils sont disposés à l’intérieur d’une casserole ou d’un poêle. Ensuite, les épices indispensables à la cuisson de la recette sont ajoutées. À cette étape, la préparation est recouverte puis installée sur une source produisant une chaleur fine. C’est l’eau contenue dans les aliments qui se va se vaporiser et assurer la cuisson. Avec cette technique de préparation à basse température, il y a cependant un écueil à esquiver. Il faut absolument éviter de rajouter de l’eau à l’aliment quand elle est encore en pleine préparation.

Laisser un commentaire