Tout savoir sur la nèfle du Japon

nefle-du-japon

Les effets bénéfiques de la consommation de fruits sur l’organisme ne sont plus à démontrer de nos jours, en particulier ceux les plus nourrissants tels que la nèfle du Japon (Eriobotrya japonica). Fruit du néflier du Japon, également appelé loquat ou bibacier, ce délice est encore méconnu du public et très peu vu dans les grandes surfaces ou sur les étals du marché en France. Pourtant, les nèfles du Japon sont une vraie merveille en bouche et se consomment de diverses manières, sans compter leurs nombreux bienfaits sur la santé. La nèfle du Japon est un fruit allongé à la peau orange et lisse. Vous souhaitez en connaitre davantage sur le néflier du Japon ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la nèfle !

Le Maroilles : tout savoir sur ce fromage corsé !

En France, il existe autant de fromages que de régions ou de terroirs : fromages à pâte molle à croûte Read more

5 spécialités culinaires espagnoles

Fortement influencée par la cuisine méditerranéenne, la gastronomie espagnole est mondialement reconnue notamment grâce à certains plats emblématiques tels que Read more

Qu’est-ce que la nèfle ?

La nèfle du Japon est un fruit charnu de forme ovoïde, dont la taille varie en général entre 3 et 7 mm. Elle possède une peau lisse et assez résistante de couleur jaune-orange et légèrement duvetée. Par contre, sa chair est à la fois tendre et juteuse. Ce qui la rend agréable en bouche. En ce qui concerne son goût, la nèfle du Japon se révèle un peu acidulée, mais très fraîche. Chaque fruit compte 4 ou 5 gros pépins qu’il convient de ne pas consommer. En effet, ces noyaux renferment de l’acide cyanhydrique, une substance toxique pour l’organisme.

Les nèfles du Japon sont issues du néflier japonais ou eriobotrya japonica, un arbre d’une taille comprise entre 3 à 6 mètres de hauteur qui pousse dans les régions subtropicales. Toutefois, sa culture commence depuis peu à se répandre comme en Inde, en Italie, aux États-Unis, au Brésil, au Chili, mais aussi en France, notamment au nord de la Loire, mais aussi dans le Midi. Il a un feuillage persistant avec des feuilles épaisses pouvant avoir jusqu’à 25 cm de longueur. C’est un bel arbre fruitier très ornemental qui se plaît bien dans un jardin ensoleillé.

Le néflier du Japon produit des fleurs blanches qui s’épanouissent au début de l’hiver et qui laissent par la suite place aux nèfles. Tout comme le rosier, l’arbre à des fleurs parfumées. Au jardin, cet arbre fruitier est majestueux en période de floraison. Il se plante en dehors des périodes de forte chaleur et de l’hiver. L’automne est la période idéale pour la plantation de cet arbre fruitier. Le sol du jardin doit être fertile et la terre bien drainée. Il faut arroser la plante régulièrement surtout durant la première année qui suit sa plantation. Pour information, il ne faut pas confondre les nèfles du Japon avec les fruits du néflier commun. Par ailleurs, il existe une douzaine de variétés de néfliers du Japon. Par exemple, l’eriobotrya japonica Tanaka produit de gros fruits à chair jaune, tandis que l’eriobotrya japonica Thale donne des fruits de forme arrondie avec une chair orange.

nefle-du-japon-ouvert

Comment manger des nèfles ?

Comme la nèfle du Japon ou loquat est une baie sur le plan botanique, la meilleure façon de la consommer est donc de la manger bien mûre, fraîche et non cuite. Vous pouvez consommer les nèfles nature ou en salade de fruits pour profiter pleinement de tous leurs avantages sur la santé. Malheureusement, ces fruits sont très délicats et s’abîment très vite. De ce fait, pour les conserver plus longtemps, il vous est toujours possible de transformer les nèfles en compote, en marmelade, en confiture ou encore en gelée selon vos envies. Leur goût reste sublime.

La nèfle du Japon s’accorde aussi parfaitement avec de nombreuses préparations culinaires. Une des recettes originales avec ce fruit est la réalisation d’achards. Cette préparation consiste à blanchir des fruits et légumes. Puis, le tout est macéré dans une sauce vinaigrette. Les achards accompagnent très bien le riz. De plus, ils conviennent comme entrée ou comme garniture de sandwich. Enfin, la nèfle du Japon est la bienvenue en pâtisserie. Elle apporte aux gâteaux un goût fruité, légèrement acidulé, qui s’équilibre avec celui du sucre.

Quand cueillir des nèfles ?

La nèfle du Japon est un fruit saisonnier. Sa récolte s’effectue entre les mois de mars et juin, parfois jusqu’en juillet en fonction des régions. Néanmoins, mai est le mois idéal pour la cueillir et la manger. Comme elle est très périssable, elle n’est pas visible très longtemps sur les tables des marchands de fruits et légumes. Pour cette même raison, il est recommandé de la consommer très vite. Ceci vous permet par ailleurs de bénéficier de tous les vitamines qu’elle contient. À maturité, elle devient en effet non comestible. Il faut éviter autant que possible les chocs. Pour la garder une semaine, il suffit de la déposer doucement dans le bac à légumes.

Outre ces diverses précautions, il est primordial de savoir bien choisir la nèfle du Japon. D’abord, la couleur de sa peau doit être orangée. Si celle-ci est trop jaune, cela signifie simplement que le fruit n’est pas encore suffisamment mûr. Ainsi, son goût sera particulièrement acide. Puis, il est essentiel de vérifier que sa peau ne comporte pas de taches brunâtres ou de zones abîmées. Celles-ci ne sont présentes que sur les baies trop mûres. Enfin, il faut s’assurer que la nèfle du Japon est bien ferme. Pour ce faire, il n’y a qu’à la presser légèrement.

Il est également possible de retrouver des néfliers du Japon en France et plus particulièrement dans la Provence ou encore dans le Sud-Ouest. En effet, ces arbres ne supposent pas les températures fraiches.

Il existe différentes variétés du néflier à ne pas confondre. La nèfle du Japon est bien différente de la nèfle commune. En effet, le néflier commun, présent dans le nord de l’Europe, est un arbre à feuilles caduques avec des fruits bruns et arrondis. Tandis que le néflier du Japon est, quant à lui, un arbre à feuilles persistantes avec des fruits allongés et duveteux. Les couleurs entre ces deux variétés de fruits sont différentes : plutôt brun pour la première variété et jaune-orange pour la seconde.

nefle-du-japon-ceuillette

Quelles sont les propriétés des nèfles ?

Les nèfles du Japon un fruit des plus intéressants sur le plan nutritionnel. Les nèfles contiennent beaucoup de potassium et de manganèse avec respectivement des apports en équivalent valeurs nutritionnelles de référence ou VNR de 13 % et de 7,40 % pour 100 g de fruit. Elles constituent aussi une bonne source d’autres minéraux et oligo-éléments comme le calcium, le phosphore et le magnésium. De même, les nèfles du Japon sont très riches en vitamines B6 et B9 avec plus de 7 % des VNR pour 100 g de fruit. Elles renferment des vitamines C et A, mais en moindre proportion. Peu calorique (47 calories pour 100 g) et faible en cholestérol, ce fruit renferme en revanche des acides gras mono-insaturés pour ne citer que les oméga-3 et les oméga-6. Il est donc conseillé de la consommer.

Nèfle du Japon : quels sont les bienfaits ?

Il est attribué de nombreuses vertus à la nèfle du Japon ou loquat. Riche en eau, en vitamines et contenant des fibres, elle est rafraîchissante en saison chaude et contribue à l’amélioration du transit intestinal. Ce fruit possède en plus un puissant effet antioxydant. Elle renferme beaucoup de composés antioxydants comme les polyphénols, les flavonoïdes et les triterpènes. Ce qui la rend particulièrement efficace dans la lutte contre le stress oxydatif dû aux actions des radicaux libres.

La nèfle du Japon et les feuilles du néflier sont utilisées depuis des siècles en médecine traditionnelle japonaise et chinoise pour leurs propriétés antioxydantes, mais également en diabétologie pour contrôler la glycémie des patients souffrant de diabète de type 2. Par ailleurs, comme cette baie est riche en potassium qui a un effet vasodilatateur, elle aide à abaisser la tension artérielle. Enfin, des études en laboratoire ont suggéré que le néflier du Japon peut avoir un effet anti-inflammatoire grâce à ses composants phytochimiques comme l’acide ursolique.

Les nèfles du Japon sont des fruits intéressants à plus d’un titre. Que ce soit pour leur valeur nutritive élevée, leur vitamine ou pour leurs différents effets bénéfiques sur la santé, il est préconisé de les manger sans modération.

Comment remplacer le sucre ? 5 alternatives

Le sucre est une molécule de saccharose extraite de la canne à sucre et de la betterave sucrière. Sa consommation Read more

5 spécialités culinaires espagnoles

Fortement influencée par la cuisine méditerranéenne, la gastronomie espagnole est mondialement reconnue notamment grâce à certains plats emblématiques tels que Read more

Laisser un commentaire